Nos valeurs, vos compétences

Logiest mise sur une équation réussie entre ses valeurs et l’expression des compétences de ses collaborateurs, actuels et nouveaux. Pour y parvenir, la société s’est engagée dans une dynamique qui invite l’entreprise et ses collaborateurs à revisiter en permanence les contours de leurs missions face aux nouveaux enjeux, avec clairvoyance et responsabilité.

 

 Recruter et former pour demain

Notre environnement en forte mutation conduit Logiest à poursuivre et accentuer sa démarche qui consiste à penser et agir de manière flexible et à anticiper, adapter et former au mieux ses ressources humaines. 

33 collaborateurs ont rejoint les équipes de Logiest en 2015.
2.65 % de la masse salariale investis pour la formation en 2015.

Encourager la promotion interne

Logiest encourage la professionnalisation de son personnel dans le cadre de parcours métiers.

10 collaborateurs ont été ou sont actuellement en trajectoire professionnelle pour exploiter au mieux leurs compétences et favoriser leur épanouissement dans leur métier ou dans un autre métier qui leur correspond.

Progresser avec l’alternance et l’intergénérationnel

Logiest considère que la synergie entre les générations est une richesse en termes d’innovation et un atout majeur de sa performance économique et sociale.

Un accord intergénérationnel signé en 2015 a permis d’engager une campagne d’alternance pour favoriser l’emploi durable des jeunes, le maintien dans l’emploi des seniors et la transmission des savoirs et des compétences.

En 2015, Logiest a accueilli 6 alternants via 3 contrats de professionnalisation et 3 contrats d’apprentissage.

Prévenir les conséquences des risques psychosociaux (RPS)

La prévention des risques psychosociaux constitue une priorité pour Logiest dans le cadre de sa politique de responsabilité sociale, tant les conséquences peuvent affecter la performance et l’épanouissement professionnel de ses collaborateurs.

En ce sens, Logiest a engagé en 2015 un diagnostic collaboratif via une enquête destinée à dresser un état des lieux des emplois exposés et la mise en place de groupes de travail animés par la DRH. L’objectif : trouver des solutions ensemble et mesurer les progrès.

Des sessions de formations se sont déroulées début 2016 sur les thèmes de la gestion du stress et de la sécurité sur les chantiers, soit 152 salariés concernés au total.

D’autres mesures relatives à la mixité, l’égalité professionnelle, l’encadrement des stages ou la prévention de la pénibilité ont fait l’objet de propositions concrètes.